Transformation du presbytère et construction d’une bibliothèque

32 rue Notre Dame, 85600 Boufféré

105

Programme

Aménagement de l’ancien presbytère en espaces à destination des associations de la commune, (paroisse, école de musique, co-working, salles de réunion…), salle de convivialité pouvant accueillir 70 personnes et bibliothèque communale.

Concepteurs

  • Interstices - Jérôme Desbordes architecte DPLG

Commune

  • Boufféré

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Commune de Boufféré

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2020

Surface(s)

Surface de plancher 422 m² dont 270 m² en réhabilitation et 150 m² en construction neuve.

Coûts

855 000.00 € TTC

L’ancien presbytère, en cœur de bourg, est un élément patrimonial important de Boufféré. Ce bel ensemble est composé du presbytère et d’une dépendance reliés par une cour cernée de murs en pierre.

La dépendance est transformée en espace de réception de 70 personnes en relation avec l’église à proximité. Le presbytère accueille salles associatives, salles de réunion et espaces de coworking. La bibliothèque, en extension Est du presbytère, propose un volume contemporain en bois avec un mur au Nord qui épouse la courbe de la rue.

Sur les bâtiments existants datant d’avant 1850, des techniques traditionnelles respectant le bâti ancien ont été utilisées. Les entourages plein cintre en briques ont été redécouverts et les murs extérieurs piqués et enduits à la chaux.

La bibliothèque est réalisée en structure ossature bois avec une isolation en ouate de cellulose complétée en extérieur par des panneaux de laine de bois pour l’inertie. Une toiture végétalisée permet de gérer la rétention des eaux pluviales. L’ensemble des menuiseries extérieures est en bois. Sur la façade sud un filtre « solaire » composé à l’identique du bardage bois, permet de contrôler les apports solaires. Trois essences de bois sans traitement sont utilisées : Le Red Cedar, le Mélèze, le Douglas.

Photographe : Jérôme Desbordes et CAUE de la Vendée

Bastion

312

Programme

Restructuration et extension d’une maison individuelle

Concepteurs

  • in/Uit architectes

Commune

  • Les Sables d'Olonne

Maître(s) d'ouvrage(s)

Privé

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2018

Surface(s)

62,64 m² SDP

Coûts

59 300 €HT

L’enceinte, le bastion, ne permet pas d’entrevoir ce qui s’y cache… Dans une densité écrasante du cœur des Sables d’Olonne, le bastion s’inscrit dans les lieux insoupçonnables mêlant intimité et liberté retrouvée. L’imagerie du bastion, la cabane de pêcheur, le patio andalou sont réunis afin de créer un lieu convivial et chaleureux dans l’espace de la cour.

Le patio fait partie intégrante de l’habitation et s’ouvre sur celle-ci grâce à un jeu d’ouverture en accordéon. Les espaces intérieurs et extérieurs se confondent pour ne former plus qu’un quand l’usage l’exige…

Une terrasse s’improvise en haut des toits, à l’abri des regards et vient chercher les rayons du soleil. Le bois habille les murs et met ses qualités techniques au service d’une habitation en mutation.

L’habitation est décloisonnée, restructurée, optimisée : un maximum d’espaces et d’usages dans un minimum de place…

Les matériaux biosourcés (ossature, bardage et cloisons intérieures en bois) s’allient à une dalle béton pour l’inertie et le confort d’été. L’extension perspirante est étanche à l’air. Un poêle à bois chauffe la maison. Les volumes traversants facilitent la ventilation et favorisent la lumière naturelle.

Photographe : in/uit architectes

Lycée polyvalent de Saint-Gilles-Croix-de-Vie

103 rue de la Bégaudière, 85800 Saint-Gilles-Croix-de-Vie

102

Programme

Construction neuve d’un lycée public 900 élèves, comprenant un pôle administration/vie scolaire, des locaux d’enseignement général et technologique, des ateliers de formation professionnelle (CAP « Installateur thermique » et « Préparations et réalisation d’ouvrages électriques », BAC PRO « Technicien des installations et systèmes énergétiques et climatiques », CAP Coiffure, BAC PRO Esthétique, cosmétique, parfumerie), des locaux de restauration avec cuisine de production 1000 rationnaires, une salle de conférence, un internat 80 lits et huit logements de fonction.

Concepteurs

  • AAM (associé)
  • EPICURIA Architectes (mandataire)

Commune

  • Saint-Gilles-Croix-de-Vie

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Conseil Régional des Pays de la Loire

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2021

Surface(s)

12 285 m2 SU15 365 m2 SDP

Coûts

Valeur 2019 - Construction neuveTotal : 32 199 587 €HTdont 1 000 000 €HT aménagement extérieur

Ce lycée polyvalent public est destiné à accueillir jusqu’à 900 élèves en cursus général et en filières professionnelles (ouvrages électriques, systèmes énergétiques, thermiques et climatiques, coiffure et esthétique) avec internat d’excellence de 80 lits.

Les locaux administratifs, de restauration (1000 rationnaires) et une salle de conférence sont intégrés au bâtiment. En retrait, huit logements de fonction complètent le projet.

Ce bâtiment dialogue avec la mer et la ville. Son architecture s’inspire de celle de trois bateaux amarrés à quai, avec des coursives en béton ciré et des façades constituées de grandes nervures en bois cintré évoquant les carènes de navires. Les trois bâtiments se déploient en éventail sur toute la largeur de la parcelle. Le parvis comme un port d’attache, est un lieu de convergence, de rencontre et d’échange.

La toiture en zinc blanc, dédiée à l’espace bioclimatique, évoque les grands-voiles des navires. Le centre de ressources, en porte-à-faux de 7 mètres, soutenu par de grandes poutres en bois, s’inscrit dans un double volume suspendu qui se projette dans l’espace public, s’ouvre vers la mer et communique avec le monde extérieur. L’organisation spatiale et fonctionnelle du bâtiment valorise l’enseignement professionnel en l’implantant au cœur de l’établissement. Les ateliers, vitrés, baignés de lumières, ouverts sur le lycée et visibles de tous, encouragent un fonctionnement polyvalent. Ils favorisent les échanges et l’enrichissement mutuel entre l’enseignement général et professionnel. Ils sont également visibles depuis le parvis au travers du hall et d’un jardin intérieur dit « jardin des dunes » et de la route départementale.

Le bâtiment offre un jeu subtil de transparences entre intérieur et extérieur. Depuis le parvis, le regard pénètre au cœur de l’établissement. L’implantation en trident ménage entre les bâtiments de beaux espaces plantés avec des perspectives sur le paysage environnant.

Le lycée est frugal et économe en énergie au service d’une forte ambition environnementale. Certifié NF HQE Excellent, il est également labellisé bâtiment biosourcé niveau 2, Effinergie+ et E+C-. Une grande simplicité est visée dans le fonctionnement, l’entretien et la maintenance. L’enveloppe particulièrement performante, les modes constructifs et les matériaux choisis œuvrent à la sobriété énergétique, à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la valorisation du biosourcé. Le bâtiment bénéficie d’une structure mixte bois-béton-métal. Le bois a été systématiquement recherché (structure, charpente, parements intérieurs) pour optimiser l’impact carbone des bâtiments et le confort des usagers. Les systèmes de ventilation fonctionnent en simple ou double flux suivant les zones et les besoins et cohabitent avec pompe à chaleur et chaudière bois. Ces choix répondent aux ambitions environnementales du projet et garantissent simplicité et pérennité de la construction.

Photographe : Pierre-Yves Brunaud