Centre ville du Château d’Olonne

Place rené Millet et rue Séraphin Buton, 85100 Château d'Olonne (les Sables d'Olonne)

126

Programme

En position rétro-littorale, le centre du château d’Olonne forme un pôle majeur de la commune des Sables. L’ancienne municipalité a souhaité renforcer sa vitalité sociale, c’est ainsi que la qualité du cadre vie et des espaces publics a constitué un des leviers préférentiels pour renforcer son attractivité résidentielle et commerciale.
Le programme d’aménagement du centre-ville a du répondre à trois enjeux majeurs : Conception d’un lieu fédérateur en créant une unité de site autour de la nouvelle mairie ; Rééquilibrage des fonctionnalités urbaines du bourg : usages et mobilité ; Développement d’un projet durable. La place René Millet est très fortement pourvu en lieux de vie pour la cité : équipements institutionnels, culturels, sportives, du tertiaire et des commerces de proximité. Le parc des Vallées, le long du ruisseau de Tanchet est un lieu public attrayant et très fréquenté.
Le projet de la ZAC centre-ville fait évoluer le tissu alentour et apporte une nouvelle dynamique urbaine. La place du Millet constitue donc un nouveau jalon, de belle dimension, du réseau d’espaces publics à l’échelle de la ville. Sa réalisation s’inscrit dans la continuité de la politique urbaine de la commune.
Les objectifs de réaménagement impliquent une réflexion importante sur la mobilité de façon à bien intégrer l’ensemble des atouts, des contraintes de chaque type de déplacements. L’équilibre est une question de partage. C’est pourquoi tous les usages et les flux associés doivent s’harmoniser sur le futur espace apaisé du centre bourg du Château d’Olonne. Le projet a du également s’attacher à répondre à un certain nombre d’exigences environnementales : apport bénéfique d’une nouvelle végétation, gestion de l’eau et de l’éclairage, place des piétons et du vélos.

Concepteurs

  • Mobhilis (associé) spécialisé en déplacements
  • MOSS Paysage / paysagiste mandataire

Commune

  • Château d'Olonne (les Sables d'Olonne)

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • commune de Château d'Olonne

Thèmes

  • Aménagement
  • Urbanisme

Année de réalisation

2019

Surface(s)

12 800 m2 d'espace public

Coûts

1 440 000 € HT

Les aménagements renforcent la vitalité sociale du centre, rééquilibrent les fonctions du bourg et concilient les différents usages, notamment sur les mobilités. Ils assurent cohérence et cohésion entre les équipements et commerces et redonnent sa place au ruisseau de Tanchet. Ils libèrent cette place auparavant très fermée et tournée vers la voiture.
Dans la continuité du parvis de la mairie, la place s’ouvre largement aux piétons, cheminant librement sur l’espace dallé entre commerces, cafés, écoles et stationnements. Une liaison sécurisée et plantée irrigue les deux groupes scolaires en lisière.

Une grande pergola-ombrière s’adosse aux limites et donne une grande profondeur de champ aux espaces. Autour de la nouvelle fontaine de jets jaillissant du sol, elle offre une halte propice à la pause et à l’attente du bus scolaire. Elle est aussi équipée pour répondre aux besoins des forains, le dimanche.

La rue principale est redessinée afin de limiter la vitesse des véhicules par plusieurs procédés intégrés au dessin de la voie.
La fontaine du rond-point est aussi retravaillée, affirmant la présence de l’eau sur le site.

Le projet répond à un certain nombre d’exigences environnementales : apport bénéfique d’une nouvelle végétation, gestion de l’eau et de l’éclairage, place des piétons et des vélos…

Photographe : Antoine Seguin

Chambres d’hôtes Les Corderies

7 rue Jean Yole, 85100 Les Sables d'Olonnes

106

Programme

Réhabilitation d’une villa des années 1860 en Chambres d’Hôtes en secteur Patrimonial protégé. L’édifice ayant retenu l’attention des Architectes des Bâtiments de France pour son témoignage de l’urbanisation graduelle de la ville avec l’arrivée du chemin de fer et le développement du Tourisme. Maison familiale esseulée pendant quelques décennies, elle est complétée par une seconde bâtisse au style beaucoup plus fin dans les années 1920 nommée le Chalet l’Aiglon ; dans cet ensemble, les maîtres d’ouvrage ont souhaité installer leur résidence principale et ouvrir les portes des Chardons aux amoureux du patrimoine en transformant cette demeure en Chambres d’Hôtes.

Concepteurs

  • Atelier du Large Architecture

Commune

  • Les Sables d'Olonnes

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • SARL La Corderie

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2021

Surface(s)

240 m² de surface plancher répartis sur 4 niveaux (SS, R+1+C)

Coûts

303 000€ HT compris VRD

A proximité de la plage, cet ensemble bâti (des années 1860 puis 1920) en Site Patrimonial Remarquable, subissait les assauts du temps qui passe et du climat littoral. Les maîtres d’ouvrage y ont installé leur résidence principale et ainsi que des chambres d’hôtes.

L’ensemble des structures a été repris. Les pathologies spécifiques des murs anciens ont été résolues grâce au savoir-faire des artisans. L’enduit à la chaux aérienne en extérieur laisse respirer le mur doublé en intérieur pour le confort thermique. Les encadrements de baies et chaînages d’angle ont été remplacés selon les pierres d’origine. Les combles et le sous-sol ont été réaménagés en traitant le problème des remontées de nappe. Les menuiseries sont remplacées par des menuiseries bois (chêne issu de forêts européennes gérées durablement), les volets bois persiennés restaurés, les ferronneries réhabilités et traitées contre la corrosion.

A l’intérieur, le nouveau cloisonnement assure l’acoustique entre les chambres, et offre à chacune une salle d’eau et le confort nécessaire. Le rez-de-chaussée est partiellement recloisonné pour profiter de la lumière, du charme de l’ancien et de la proximité de la mer. Les menuiseries intérieures réemploient et détournent un maximum d’éléments d’origine : ferronnerie, portes, cloisons, planchers, moulures et placards, en acceptant les défauts et usures du temps.

Photographe : Atelier du Large Architecture, Pauline Violot

Bastion

312

Programme

Restructuration et extension d’une maison individuelle

Concepteurs

  • in/Uit architectes

Commune

  • Les Sables d'Olonne

Maître(s) d'ouvrage(s)

Privé

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2018

Surface(s)

62,64 m² SDP

Coûts

59 300 €HT

L’enceinte, le bastion, ne permet pas d’entrevoir ce qui s’y cache… Dans une densité écrasante du cœur des Sables d’Olonne, le bastion s’inscrit dans les lieux insoupçonnables mêlant intimité et liberté retrouvée. L’imagerie du bastion, la cabane de pêcheur, le patio andalou sont réunis afin de créer un lieu convivial et chaleureux dans l’espace de la cour.

Le patio fait partie intégrante de l’habitation et s’ouvre sur celle-ci grâce à un jeu d’ouverture en accordéon. Les espaces intérieurs et extérieurs se confondent pour ne former plus qu’un quand l’usage l’exige…

Une terrasse s’improvise en haut des toits, à l’abri des regards et vient chercher les rayons du soleil. Le bois habille les murs et met ses qualités techniques au service d’une habitation en mutation.

L’habitation est décloisonnée, restructurée, optimisée : un maximum d’espaces et d’usages dans un minimum de place…

Les matériaux biosourcés (ossature, bardage et cloisons intérieures en bois) s’allient à une dalle béton pour l’inertie et le confort d’été. L’extension perspirante est étanche à l’air. Un poêle à bois chauffe la maison. Les volumes traversants facilitent la ventilation et favorisent la lumière naturelle.

Photographe : in/uit architectes

Extension de maison aux Sables d’Olonne

, 85100 Les Sables d'Olonne

113

Programme

Extension d’une maison individuelle: création d’une chambre, d’une salle de bain, d’une pièce de vie et d’un bureau.

Concepteurs

  • SAS SERIEYS & BARBOTIN ARCHITECTES - Monsieur Serieys Gérald

Commune

  • Les Sables d'Olonne

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Privé

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2019

Surface(s)

Surface foncière: 1 236.00 m²Surface de plancher existante: 105.00 m²Surface à construire: 55.00 m²

Coûts

Total des travaux: 115 355,59 €HT

Sur une parcelle contrainte en lanière, cette extension de maison individuelle regroupe une chambre parentale, une salle d’eau, un petit bureau et un vaste salon

L’extension de maison traverse la parcelle de part en part sans pour autant rompre la vue du jardin depuis la maison d’origine grâce à de larges baies repliables.

Le retrait du volume de l’extension par rapport à la maison existante permet la création d’un patio agrémenté d’une terrasse bois et de massifs végétalisés.

Le salon peut être considéré comme espace intérieur lorsque les baies repliables sont fermées ou comme un espace extérieur lorsque les baies sont ouvertes en totalité.

Les façades de l’extension sont composées de panneaux métalliques blancs et de bardage vertical en bois de même nature que celui de la terrasse du patio.

Photographe : Alexis Allano

Création du Vendée pêche

Rue des Gréeurs, 85100 Sables d'Olonne

133

Programme

– Démolition et désamiantage du bâtiment existant
– Création du Vendée Pêche (cases mareyeurs, détaillants et préparation), Création bâche tampon, déchetterie et zone zéro rejet
– Aménagement parking et aire de fonctionnement
– Construction de bureaux associations de pêche

Concepteurs

  • ARCHIDICI
  • ATELIER de L'ILE

Commune

  • Sables d'Olonne

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • CO Maitrise d'ouvrage > CCI Vendée + ACAV (représentant association de pêche

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2021

Surface(s)

7 248 m² shon + 8 300 m² aménagement extérieur

Coûts

9 200 000€ ht (valeur 2017)

Le bâtiment industriel de la criée, marqueur historique, est remis en avant tout en s’intégrant dans son contexte. Le bâtiment de bureaux, central, accueille des associations de pêche. Poussé à une hauteur maximale, il devient un signal dans le port et redonne à l’ensemble une stature imposante. Il ouvre sur le paysage portuaire environnant.

La partie basse regroupe plusieurs cases de mareyeurs avec des contraintes très techniques. Elle reflète la criée existante avec son jeu de structure rythmé.

Les cases de mareyeurs intègrent le process existant et proposent un fonctionnement plus performant aux normes actuelles. S’y ajoute un enjeu énergétique avec le besoin de conservation des poissons. La production de froid est optimisée ; la chaleur des systèmes de refroidissement récupérée ; les espaces sont organisés du plus froid au centre, au plus tempérés en façade. Les flux et le fonctionnement sont optimisés. Fluidité, sécurité et efficacité régissent la spatialité et les accès. Une attention particulière est portée au confort des usagers. Par exemple, l’éclairage naturel, repère temporelle pour des travailleurs de jour comme de nuit, est privilégié avec des éclairages zénithaux double hauteur ou des canons à lumière dans les pièces réfrigérées.

Photographe : Guillaume Nouvellon ARCHIDICI

La maison sans angle

, 85100 Les Sables d'Olonne

110

Programme

Construction d’une maison individuelle de 110m2;

Concepteurs

  • Benoit Rotteleur Architecte

Commune

  • Les Sables d'Olonne

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Privé

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2021

Surface(s)

110m2

Coûts

180k€htsans aménagement extérieursans cuisine

Dans le quartier de la Chaume, entre côte sauvage et port de plaisance, un jeune couple de retraiter a décidé de s’installer sur une parcelle carrée, encerclée de murs, en cœur d’îlot. Le principe de la maison aborde cette enceinte comme une frontière entre intérieure et extérieure, privé et public.

Placée au centre de la parcelle, la maison est une réduction du plan carré du terrain. Pour offrir un rapport privilégié avec le jardin et profiter des multiples orientations, la maison s’ouvre sur ses quatre angles.

A l’intérieur, un espace libre en étoile relie les quatre orientations. Entre ces deux diagonales s’implantent quatre volumes regroupant l’ensemble des usages de la maison. Les volumes parfaitement symétriques distordent l’espace libre en créant des perspectives, des rétrécissements, des ouvertures. Cette danse des volumes apporte une grande flexibilité et diversité d’usage.

La maison est pensée pour un confort thermique tout au long de l’année ; le débord de toit laisse entrer le soleil en hiver et arrête les rayons en été pour éviter les surchauffes. Le poêle à bois placé dans la pièce centrale réparti la chaleur dans toutes les pièces. Dans la partie haute de la pyramide, une fenêtre de toit avec une ouverture motorisée orientée au nord évacue l’air chaud, l’espace ouvert aux quatre angles de la maison facilite une ventilation efficace.

Photographe : Antoine seguin