Le DOmiNO_Bureaux et commerces

184 rue Carnot, 85300 Challans

25

Programme

Siège social, co-working, bureaux et commerces

Concepteurs

  • Atelier Ronan PRINEAU - Ronan PRINEAU - 7 ruelle Aliez – 44100 Nantes 06 72 17 88 80 atelierronanprineau@gmail.com

Commune

  • Challans

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • SCCV Le cerisier - Francette FOUQUET - 7 square du Bois Dorin – 85300 Challans 06 48 08 75 29 fouquet.jeanmarc@gmail.com

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2021

Surface(s)

940 m2 SP

Coûts

1 590 621,97 €HT, valeur 2021

Documents

Mitage en renouvellement
Le Domino s’insère dans un tissu urbain distendu à l’entrée de la ville de Challans en Vendée. Il prend place sur le decumanus, axe principal d’accès au cœur de la petite ville challandaise à l’intérieur d’une zone commerciale péri-urbaine.
La règle urbaine du projet est définie par le contexte. Le projet s’oriente de manière à révéler l’entrée de ville, le decumanus et le grand paysage. C’est un projet de reconquête de l’architecture du quotidien pour une transformation des « territoires de l’ordinaire » où l’espace privé gouverne l’espace public.

Couture urbaine
La volumétrie est issue d’un travail de couture urbaine où les inflexions et les orientations répondent aux interstices urbains. Le bâtiment se compose d’un socle vitré d’une hauteur généreuse (4m80) surplombé de deux volumes décalés permettant allongement de la façade urbaine et politesse aux commerces avoisinants. Ces volumes horizontaux marquent la rue Carnot. Les façades se densifient en montant vers le ciel avec des vitrages de plus en plus pincés donnant une seconde lecture, verticale, du bâtiment.

Efficience constructive & développement durable
Le contexte urbain a orienté la construction vers un effacement des matières au profit d’une construction urbaine où l’implantation, les volumes et les détails permettent durabilité.
Le projet refuse l’ornementation au profit des qualités intrinsèques de la structure et des matériaux. Le socle en béton en rez-de-chaussée et le noyau de circulation verticale « en rotule » contreventent le bâtiment. Au dessus, une poutre-échelle métallique et ses planchers collaborant ont permis de grandes portées et l’aménagement de plateaux libres. Les tirants en traction reprennent les efforts des portes à faux.
La structure laissée apparente est complétée par des matériaux intérieurs chauds en second œuvre.

L’horizontalité et la verticalité permettent à ce bâtiment de révéler le génie des lieux et de tenir l’urbanité du decumanus.
Le bien construire, l’intemporalité du dessin et le souci du détail servent la pérennité de l’ouvrage.


Approche environnementale : RT 2012, démarche HQE sans labellisation, densification

Le chantier n'a pas reçu de labels. Il respecte la RT 2012. Une démarche HQE a été mise en place :
– Chantier à faibles nuisances
– Relations harmonieuses du bâtiment
– Gestion de l'eau
– Confort acoustique

La rationalité́ urbaine (densification et implantation), structurelle et esthétique permet d’envisager son avenir sous les auspices de la reconversion et de la réhabilitation où la durée de vie globale est travaillée comme une réponse environnementale.

Bureau(x) d’études : Economiste : Cabinet Denis Rousseau, BET structure : NOVAM, BET fluides : TUAL
Photographe : François Dantart – 43 rue Grande Biesse – 44200 Nantes 06 01 80 94 75 bonjour@francoisdantart.com

À voir aussi...

Immeuble de bureaux

La Roche sur Yon
Ar
13

Office de tourisme en bord de mer (1)

Saint-Gilles-Croix-de-Vie
Ar
13

POLE ENFANCE JEUNESSE

LE FENOUILLER
Ar
13