NEIGE AU SOLEIL

lotissement l'orée des dunes - rue du Chaponnet, 85470 BREM-SUR-MER

21

Programme

Construction neuve de 12 logements collectifs sociaux - RT2012 2 T4 + 5 T3 + 5 T2

Concepteurs

  • in/Uit architectes

Commune

  • BREM-SUR-MER

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • VENDEE LOGEMENT ESH

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2019

Surface(s)

728m² SHAB

Coûts

1 227 818 €HT

Documents

Ce programme de 12 logements locatifs sociaux porté par Vendée Logement ESH vient compléter le lotissement ‘‘L’Orée des Dunes’’ ainsi qu’un tissu bâti existant majoritairement résidentiel et relativement dense car composé d’habitats individuels pour la plupart accolés. Le lotissement est situé au sud du centre bourg de Brem-sur-mer, à proximité d’équipements et de commerces, avec plus à l’Ouest, le front de mer à 25 min à pied.

Ville balnéaire, Brem-sur-mer profite d’un large ensoleillement que nous avons souhaité capter. En relation avec un bâti existant hétéroclite et des constructions en devenir au sein du lotissement, nous avons privilégié des volumes faisant référence aux architectures méditerranéennes et aux matières minérales. Les parois blanches oscillent ainsi entre le mat et le brillant, entre le lisse et le texturé, des claustras permettant des jeux d’ombres qui animeront les façades.

Ces 12 logements se placent en proue du lotissement nouvellement créé, en observant sur la moitié du linéaire de façade un léger retrait afin de ménager une bande végétale formant un ‘‘espace tampon’’ entre le bâtiment, la voirie et les riverains, transition douce participant également au dynamisme de la façade. Afin de connecter l’ensemble du lotissement au tissu bâti alentour et plus largement au quartier, une volumétrie ‘‘fragmentée’’ a été privilégiée, permettant des transparences physiques et visuelles ; ainsi, depuis la rue du Chaponnet, ‘‘l’Orée des Dunes’’ reste perceptible. Suivant cette même logique, des halls traversants viennent se placer dans ces ‘‘failles’’ laissées à l’air libre. Ils permettent ainsi de faciliter les usages des futurs occupants.
Dans la continuité du tissu existant et en lien avec le voisinage, des typologies individuelles viennent se connecter aux lots adjacents ; ces logements individualisés restant ainsi dans un gabarit R+1 quand le reste des collectifs monte jusqu’en R+2. Ainsi, la façade sur rue décroit légèrement vers le rond-point pour s’aligner sur le gabarit déjà présent dans le quartier. De même, en arrière d’îlot, le front bâti ainsi créé dialogue avec l’ensemble du bâti de la voie centrale de ‘‘l’Orée des Dunes’’.

Cette implantation en limite nord/ nord-est du site permet de libérer l’intérieur d’îlot orienté sud/ sud-ouest afin d’y proposer, autant que possible, des surfaces de jardin. A ce titre, une partie des stationnements vient se glisser sous le bâtiment pour minimiser leur impact visuel. Cette implantation permet en outre d’exposer plus favorablement les espaces de vie des logements tout les préservant du trafic. La majorité des typologies est traversante afin de poursuivre ce dialogue entre l’intérieur et l’extérieur d’îlot jusqu’au sein du logement, en offrant une diversités d’orientations, de lumières et de points de vue.


Approche environnementale : implantation bioclimatique, lumière naturelle favorisée (logements et circulations) + protection solaire, volumes traversants (ventilation naturelle), chaudières à condensation, revêtements extérieures perméables, briques origine française

Bureau(x) d’études : ECO2A, PLBI, EMENDA, ARCANE
Photographe : in/uit architectes

BASTION

17

Programme

Restructuration et extension d'une maison individuelle

Concepteurs

  • in/Uit architectes

Commune

  • Les Sables d'Olonne

Maître(s) d'ouvrage(s)

Privé

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2018

Surface(s)

62,64 m² SDP

Coûts

59 300 €HT

Documents

L’enceinte, le bastion, ne permet pas d’entrevoir ce qui s’y cache…
Dans une densité écrasante, des lieux insoupçonnables mêlant intimité et liberté retrouvée. L’imagerie du bastion, la cabane de pêcheur, le patio andalou sont réunis afin de créer un lieu convivial et chaleureux dans l’espace de la cour.
Le patio fait partie intégrante de l’habitation et s’ouvre sur celle-ci grâce à un jeu d’ouverture en accordéon. Les espaces intérieurs et extérieurs se confondent pour ne former plus qu’un quand l’usage l’exige…
Une terrasse s’improvise en haut des toits, à l’abri des regards et vient chercher les rayons du soleil. Le bois vient habiller les murs et met ses qualités techniques au service d’une habitation en mutation.
L’habitation est décloisonnée, restructurée, optimisée : un maximum d’espaces et d’usages dans un minimum de place…


Approche environnementale : lumière naturelle favorisée, volumes traversants (ventilation naturelle), poêle à bois, perspirance et étanchéité à l'air extension, matériaux bio-sourcés (ossature + bardage + cloisons intérieures bois), dalle béton pour inertie et confort d'été

Bureau(x) d’études : PLBI
Photographe : in/uit architectes