Chambres d’hôtes Les Corderies

7 rue Jean Yole, 85100 Les Sables d'Olonnes

106

Programme

Réhabilitation d’une villa des années 1860 en Chambres d’Hôtes en secteur Patrimonial protégé. L’édifice ayant retenu l’attention des Architectes des Bâtiments de France pour son témoignage de l’urbanisation graduelle de la ville avec l’arrivée du chemin de fer et le développement du Tourisme. Maison familiale esseulée pendant quelques décennies, elle est complétée par une seconde bâtisse au style beaucoup plus fin dans les années 1920 nommée le Chalet l’Aiglon ; dans cet ensemble, les maîtres d’ouvrage ont souhaité installer leur résidence principale et ouvrir les portes des Chardons aux amoureux du patrimoine en transformant cette demeure en Chambres d’Hôtes.

Concepteurs

  • Atelier du Large Architecture

Commune

  • Les Sables d'Olonnes

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • SARL La Corderie

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2021

Surface(s)

240 m² de surface plancher répartis sur 4 niveaux (SS, R+1+C)

Coûts

303 000€ HT compris VRD

A proximité de la plage, cet ensemble bâti (des années 1860 puis 1920) en Site Patrimonial Remarquable, subissait les assauts du temps qui passe et du climat littoral. Les maîtres d’ouvrage y ont installé leur résidence principale et ainsi que des chambres d’hôtes.

L’ensemble des structures a été repris. Les pathologies spécifiques des murs anciens ont été résolues grâce au savoir-faire des artisans. L’enduit à la chaux aérienne en extérieur laisse respirer le mur doublé en intérieur pour le confort thermique. Les encadrements de baies et chaînages d’angle ont été remplacés selon les pierres d’origine. Les combles et le sous-sol ont été réaménagés en traitant le problème des remontées de nappe. Les menuiseries sont remplacées par des menuiseries bois (chêne issu de forêts européennes gérées durablement), les volets bois persiennés restaurés, les ferronneries réhabilités et traitées contre la corrosion.

A l’intérieur, le nouveau cloisonnement assure l’acoustique entre les chambres, et offre à chacune une salle d’eau et le confort nécessaire. Le rez-de-chaussée est partiellement recloisonné pour profiter de la lumière, du charme de l’ancien et de la proximité de la mer. Les menuiseries intérieures réemploient et détournent un maximum d’éléments d’origine : ferronnerie, portes, cloisons, planchers, moulures et placards, en acceptant les défauts et usures du temps.

Photographe : Atelier du Large Architecture, Pauline Violot

Bastion

312

Programme

Restructuration et extension d’une maison individuelle

Concepteurs

  • in/Uit architectes

Commune

  • Les Sables d'Olonne

Maître(s) d'ouvrage(s)

Privé

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2018

Surface(s)

62,64 m² SDP

Coûts

59 300 €HT

L’enceinte, le bastion, ne permet pas d’entrevoir ce qui s’y cache… Dans une densité écrasante du cœur des Sables d’Olonne, le bastion s’inscrit dans les lieux insoupçonnables mêlant intimité et liberté retrouvée. L’imagerie du bastion, la cabane de pêcheur, le patio andalou sont réunis afin de créer un lieu convivial et chaleureux dans l’espace de la cour.

Le patio fait partie intégrante de l’habitation et s’ouvre sur celle-ci grâce à un jeu d’ouverture en accordéon. Les espaces intérieurs et extérieurs se confondent pour ne former plus qu’un quand l’usage l’exige…

Une terrasse s’improvise en haut des toits, à l’abri des regards et vient chercher les rayons du soleil. Le bois habille les murs et met ses qualités techniques au service d’une habitation en mutation.

L’habitation est décloisonnée, restructurée, optimisée : un maximum d’espaces et d’usages dans un minimum de place…

Les matériaux biosourcés (ossature, bardage et cloisons intérieures en bois) s’allient à une dalle béton pour l’inertie et le confort d’été. L’extension perspirante est étanche à l’air. Un poêle à bois chauffe la maison. Les volumes traversants facilitent la ventilation et favorisent la lumière naturelle.

Photographe : in/uit architectes

La maison sans angle

, 85100 Les Sables d'Olonne

110

Programme

Construction d’une maison individuelle de 110m2;

Concepteurs

  • Benoit Rotteleur Architecte

Commune

  • Les Sables d'Olonne

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Privé

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2021

Surface(s)

110m2

Coûts

180k€htsans aménagement extérieursans cuisine

Dans le quartier de la Chaume, entre côte sauvage et port de plaisance, un jeune couple de retraiter a décidé de s’installer sur une parcelle carrée, encerclée de murs, en cœur d’îlot. Le principe de la maison aborde cette enceinte comme une frontière entre intérieure et extérieure, privé et public.

Placée au centre de la parcelle, la maison est une réduction du plan carré du terrain. Pour offrir un rapport privilégié avec le jardin et profiter des multiples orientations, la maison s’ouvre sur ses quatre angles.

A l’intérieur, un espace libre en étoile relie les quatre orientations. Entre ces deux diagonales s’implantent quatre volumes regroupant l’ensemble des usages de la maison. Les volumes parfaitement symétriques distordent l’espace libre en créant des perspectives, des rétrécissements, des ouvertures. Cette danse des volumes apporte une grande flexibilité et diversité d’usage.

La maison est pensée pour un confort thermique tout au long de l’année ; le débord de toit laisse entrer le soleil en hiver et arrête les rayons en été pour éviter les surchauffes. Le poêle à bois placé dans la pièce centrale réparti la chaleur dans toutes les pièces. Dans la partie haute de la pyramide, une fenêtre de toit avec une ouverture motorisée orientée au nord évacue l’air chaud, l’espace ouvert aux quatre angles de la maison facilite une ventilation efficace.

Photographe : Antoine seguin