Le DOmiNO_Bureaux et commerces

184 rue Carnot, 85300 Challans

106

Programme

Siège social, co-working, bureaux et commerces

Concepteurs

  • Atelier Ronan PRINEAU - Ronan PRINEAU - 7 ruelle Aliez – 44100 Nantes 06 72 17 88 80 atelierronanprineau@gmail.com

Commune

  • Challans

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • SCCV Le Cerisier

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2021

Surface(s)

940 m2 SP

Coûts

1 590 621,97 €HT, valeur 2021

Le Domino s’insère dans un tissu urbain distendu de zone commerciale péri-urbaine, sur l’axe principal d’accès au cœur ville. Ce bâtiment reconquiert l’architecture du quotidien pour une transformation des « territoires de l’ordinaire ».

La volumétrie est issue d’un travail de couture urbaine. Sur le socle vitré d’une hauteur généreuse (4m80), deux volumes horizontaux, décalés, allongent la façade urbaine et marquent la rue. Les façades se densifient en montant avec des vitrages de plus en plus pincés donnant une seconde lecture, verticale, du bâtiment.

L’ornementation est refusée au profit des qualités de la structure et des matériaux. Le socle en béton en rez-de-chaussée et le noyau de circulation verticale « en rotule » contreventent le bâtiment. Au-dessus, une poutre-échelle métallique et ses planchers collaborant ont permis de grandes portées et l’aménagement de plateaux libres. Les tirants en traction reprennent les efforts des portes à faux. La structure apparente est complétée par des matériaux intérieurs chauds en second œuvre.

Le bien construire, l’intemporalité du dessin et le souci du détail servent la pérennité de l’ouvrage.

La rationalité́ urbaine (densification et implantation), structurelle et esthétique permet d’envisager une éventuelle reconversion ou réhabilitation pour une meilleure durabilité.

Photographe : François Dantart – 43 rue Grande Biesse – 44200 Nantes 06 01 80 94 75 bonjour@francoisdantart.com

Rénovation et réaménagement de la Médiathèque Diderot

Boulevard René Bazin, 85300 Challans

104

Programme

Rénovation et réaménagement d’un équipement public, la médiathèque Diderot à Challans.

Les grands objectifs du projet sont :

– D’adapter la médiathèque aux nouveaux enjeux et pratiques de la lecture publique, notamment en intégrant les services et les offres d’une médiathèque moderne, mais également en renforçant l’action culturelle

– De conforter la médiathèque en tant que lieu de vie, en redonnant un esprit de convivialité et de confort

– De lui offrir une nouvelle identité

Concepteurs

  • Vignault x Faure

Commune

  • Challans

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Commune de Challans (MOA)

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2021

Surface(s)

Surface de plancher : 2086 m2

Coûts

Coût total des travaux : 2 820 000 € HT

La médiathèque Diderot à Challans construite dans les années 1990 ne répondait plus aux attentes d’une médiathèque moderne en termes d’usage comme en termes de consommation thermique.

La réécriture de la médiathèque en fait un lieu bienveillant et adapté à l’ensemble des usagers, généreux dans ses espaces et surtout lié à la diversité de la culture et aux enjeux actuels, tant numériques qu’écologiques. La nouvelle identité crée par la façade, qui reflète le paysage et la lumière grâce au bronze et dont les percements aléatoires créent du mouvement, ponctue la marche jusqu’à l’entrée. Un large auvent accueille les visiteurs.

L’envie de transparence et de luminosité a été le fil conducteur tout au long du projet. Le réemploi de la structure, plutôt qu’une contrainte, sert pour créer autre chose. Le volume extérieur est inchangé. L’enveloppe est retravaillée pour en améliorer les performances, y intégrer les éléments techniques et donner l’identité propre au lieu, écho des anciennes cartes de programmation d’ordinateur.

Les espaces intérieurs, conviviaux et lumineux, confortent cette ambiance de fluidité et de transparence. L’ouverture sur le parc environnant prolonge la médiathèque vers l’extérieur.

Différents espaces, jeunesse, culture, adultes, se partagent le plateau principal structuré par le mobilier. Des pièces plus intimes proposent des cabinets de travail, un atelier, une pièce dévolue aux jeux vidéos. A l’extrémité, une vaste salle accueille les animations et les évènements. Elle peut fonctionner indépendamment. L’étage est réservé aux bureaux et aux locaux du personnel.

Photographe : Dominique Vignault